Réaliser un jardin vertical

Il existe aujourd’hui différentes options pour réaliser un jardin vertical. En effet, il est possible de réaliser un tel projet en faisant de palettes en bois ou de bouteilles en plastique. Autant aussi savoir qu’il existe également des matériaux préfabriqués qui ne nécessitent pas de montage complexe. Ceci dit, un jardin vertical serait plus idéal avec diverses plantes grimpantes ou rampantes longeant les murs. Il est en ce sens à dire qu’un jardin vertical reste possible tant que les plantes peuvent se fixer  sur des supports. Il ne reste plus alors qu’à cultiver régulièrement ce dernier.

Quelques avantages à réaliser un tel jardin

En premier lieu, il n’est pas obligatoire d’avoir de grands espaces pour monter un jardin vertical car tout espace libre peut le faire. Il est de ce fait tout à fait normal d’utiliser un balcon ou l’intérieur de la maison pour le montage. Sur le côté stylé de la chose, il est à dire qu’un jardin vertical apporte une touche typiquement naturelle au mur. Un autre point à savoir est aussi que la température de l’intérieur des maisons sera réglée naturellement grâce à la caractéristique de plantes utilisées. Un jardin vertical n’est pas non plus difficile à entretenir.

Des exemples de plantes à privilégier

Il est essentiel pour la réalisation d’un jardin vertical de choisir différentes plantes qui peuvent ramper ou grimper selon son placement. Pour cela, passiflores, la glycine, le jasmin ou le lierre sont idéales. Les guider au sens vertical par l’intermédiaire d’un grillage ou quelque chose d’autre du même genre est bien sûr requis. Un autre fait à savoir est qu’il est conseillé de ne planter que des plantes pas très enraciné pour réaliser un jardin vertical. Les pois, le persil, les radis, la salade ou encore les tomates cerise sont par exemple idéales. Afin d’optimiser un jardin vertical, il important de toujours s’assuré que le type de plante va au genre de plantation.